AM Dumouchel - Artiste interdisciplinaire
Tapisserie en nuageClouds / Les nuagesLiving Roomvue d'installationvue d'installationvue d'installationvue d'installationvue d'installationvue d'installationvue d'installationLiving RoomLiving RoomLiving Room
Living Room
Ce projet de collaboration post-mortem est composé de quatre corpus d'oeuvres : Google Serie, la vidéo Clouds/les nuages, Tapisserie en nuage et deux trames sonores.
Le point de départ du projet est le roman Drama Queen de Vickie Gendreau (Ed. Le Quartanier, 2014). Décédée d’une tumeur au cerveau en 2013, l’auteure était aussi une de mes grandes amies. Cet ouvrage autofictif, publié suite au décès de Vickie, relate ses réflexions sur la maladie, sa mort annoncée, son expérience comme danseuse nue, ses espoirs et désillusions.
Me basant sur le personnage Anna Kétamine, largement inspiré de moi et ma relation avec Vickie, j'ai voulu concrétiser les actions artistiques fait par Anna tel qu’imaginés par l’auteure. En réponse à cette fiction littéraire, j'ai gribouillé, telle une écriture abstraite, les dessins de 551 nuages qui ont ensuite été numérisés et transformés en tapisserie de 12 x 35 pieds. Afin de pousser davantage le processus de transmutation entamé j’ai transformé ces dessins, devenus fichiers numériques, en sons à l’aide de différents programmes d’interprétation sonore; trois musiciens ont été embauchés pour convertir ces sons abstraits en trames mélodiques pops. En exploitant les diverses technologies de documentation et de communication qui ponctuent nos existences, ces métamorphoses perpétuelles (texte, dessin, fichier numérique, son, musique) forment une manière de maintenir en vie ma relation avec l’auteure.
Le projet s’est étalé dans Internet grâce à ma série Google, considéré comme une extension philosophique de Living Room. Cette série de collages numériques est née du désir d’utiliser la logique de la classification d'images qu'offre Google et de comprendre comment ce populaire moteur de recherche arrive à illustrer les grands concepts de l'existence humaine tels que la mort, la vie, le temps, l’espace, l’amour et la haine.
Chaque collage est l’allégorie contemporaine d’un concept précis. Ils sont tous composés de plusieurs images appropriées du web, générés par Google. Ces images trouvées sont donc les résultats visuels du mot employé pour la recherche ( Mort, Vie, Temps, Espace, Amour, Haine). Les trente premiers fichiers sortants sont pleinement accueillis dans le collage, complètement ou partiellement, sans que le contenu, la résolution ou le traitement numérique ne soient jugés.

Le collage finale contient alors plusieurs types d’images, faisant côtoyer entre autres des fichiers d'oeuvres marquantes dans l'histoire de l'art, de la publicité, des documentations basses résolutions et des dessins amateurs.